Le blog jardin

La rouille des rosiers

Rouille_du_rosier Petit tour au jardin hier. Mon regard à tout de suite repéré une coloration anormale du feuillage de certains rosiers. Le dessus des feuilles présente des taches jaune-orangé ça, c’est déjà un signe. En retournant les feuilles j’y trouve des pustules colorées qui confirment ce que je craignais, mes rosiers ont attrappé la rouille.

C’est une maladie qui se développe souvent en période humide ce qui est le cas en automne et au printemps, les champignons responsables de cet état provoquent des pustules orange (d’où ce nom de rouille) qui se disséminent et contaminent les plantes alentours.

Comment lutter contre cette rouille ?
A titre préventif, il faut veiller à bien nourrir les rosiers qui, lorsqu’ils sont bien vigoureux résistent mieux aux maladies. Evitez de planter vos rosiers près d’espèces végétales qui servent de refuge aux spores orange (pin, poirier, groseillier…)

Il faut agir dès que l’on constate que le rosier est atteint et suprimer toutes les parties malades qu’il faut brûler, puis effectuer un traitement curatif. Pulvérisez un produit chimique  fongicide et n’hésitez pas à renouveler  l’opération si une fois ne suffit pas.
Pour ceux qui préfère utiliser les produits biologiques, certains traitement à base de souffre peuvent être appliqués avec succès.

Allons, courage nous allons arriver à guérir nos rosiers!

Partager cet article

Article de

3 commentaires

  1. Xavier décembre 8, 2006 à 6:15

    Bonsoir Evelyne, ah la rouille véritable ennemie du rosier, jusqu’à présent les miens ont été épargnés, pourvu que cela dure !

  2. feancoise décembre 9, 2006 à 6:14

    La rouille véritable ennemi avec les pucerons de ces pauvres rosiers
    Bisous
    Françoise

  3. lynette décembre 9, 2006 à 2:08

    oui, après la tempête, plus de feuilles sur les arbres!!!!

Commenter cet article