Comment booster les fraisiers? Les 6 secrets…

0

Les fraisiers font partis des plantes de choix pour agrémenter vos cultures. Obtenir des fraises maisons vous permettra en plus de réaliser des économies, de déguster des fruits délicieux rehaussés en saveur contrairement aux fraises trouvées dans les grandes surfaces. Néanmoins, obtenir des fraisiers bien garnis avec de jolis fruits peut s’avérer compliqué. Nous vous donnons 6 secrets pour booster les fraisiers.

1. Choisir la variété de fraise

Variété de fraises

Il existe de nombreuses variétés de fraises. Nous pouvons classer les fraisiers en 2 types distincts : Les remontants et les non remontants. Selon le type et la variété, les périodes de récoltes et les distances de plantation seront différentes.

Les fraisiers remontants

Les fraisiers remontants sont très populaires. En effet, ils produisent des fraises chaque année de printemps à automne sans être trop gênés par les périodes de grosse chaleur. Leur production telle quelle peut durer  pendant près de 5 ans. C’est avec ce type de fraisier que vous obtiendrez un nombre de fraises plus abondant.

Les fraisiers non remontants

Les fraisiers non-remontants ont tendance à produire des fraises pendant environ 1 mois entre juin et août.

2. Choisir entre planter et semer les fraisiers

Planter ou semer les fraisiers

Il est possible d’obtenir des fraisiers de deux manières, soit en replantant des plants ou en semant directement des graines de fraisiers.

Planter des pieds de fraisiers

L’avantage principal d’un plant est que vous éviterez de passer par des phases de croissances trop nombreuses. Vous pouvez acheter des variétés différentes de fraisiers afin d’étaler les récoltes. Il est également important de replanter directement les fraisiers après leur achat. En effet, dans les petits pots les racines étouffent, ce qui engendrera un manque d’énergie pour la repousse et pourrait être néfaste pour vos plants.

Une fois les pousses plantées, il sera important d’ôter les premières fleurs de vos plants. Cette étape peut causer un véritable crève cœur. En effet, toutes ces fleurs coupées seront autant de fraises que vous ne pourrez pas déguster. Mais patience… Cette étape permettra au fraisier de concentrer son énergie sur l’élaboration de son système racinaire et offrira beaucoup plus de fraises par la suite.

Semer des graines de fraisiers

Il est également possible de semer des graines de fraisiers. Néanmoins, vous mettrez beaucoup plus de temps à obtenir vos premières fraises et le travail peut sembler beaucoup plus fastidieux. Nous vous conseillons cependant cette option pour l’obtention de fraises des bois. Ces fraises se sèment très facilement et sont cultivables également en pots. Leur couleur spécifiquement jaune sera également un trompe l’œil idéal pour les oiseaux qui les verront comme des fruits encore immatures.

3. Choisir l’option  pots, gouttières et jardinières pour ses fraises

Pots, gouttières ou jardinières

L’avantage principal d’un fraiser est que son système racinaire ne se déploie pas en profondeur. Vous avez donc la possibilité d’opter pour la culture en pots, gouttières et jardinières. Vous pourrez donc les laisser sur votre balcon, terrasse ou encore bord de fenêtre. Dans ce cas là, il est nécessaire de commencer à cultiver les fraisiers au printemps. Si le temps est encore frais, il sera préférable de les laisser à l’intérieur dans un premier temps. Ainsi vous éviterez que les racines ne gèlent. Il faudra cependant opter pour un espace où la lumière du jour transparait.

4. Prérogatives avant de planter des fraises

secrets pour planter des fraises

Pour pouvoir booster les fraisiers au maximum, il est important de suivre certaines prérogatives avant de planter les pieds de fraisiers. Voici les plus importantes :

Exposition des plants

Les fraisiers nécessitent de la chaleur et une haute exposition en lumière. En effet, ce type de plante est très demandeur en chaleur et résiste très bien aux rayons ardents du soleil d’été. De plus, c’est le taux de lumière que les fraisiers absorbent qui détermine la saveur du fruit. Ainsi, plus ces plantes seront exposées à la lumière et plus les fraises seront sucrées.

Le taux d’acidité du sol

Le sol de culture doit être riche en nutriments et pas trop acide avec un pH situé entre 5,5 et 6,5. Il vous est conseillé de mesurer le pH de votre sol et d’ajouter de la chaux si votre taux d’acidité est trop haut (pH plus bas que 5,5). Pour améliorer la teneur en nutriments de votre terre n’hésitez pas  à utiliser un engrais organique. Enfin si votre sol est argileux ou sablonneux, vous pourrez pallier à ce défaut en ajoutant un compost riche en matières organiques.

Pailler les plants

Une des grandes astuces pour booster les fraisiers est de rajouter de la paille entre les plants de fraises. En effet, en plus de maintenir l’humidité dans le sol, les fraises ne seront pas en contact direct avec la terre. Cela permettra entre autre de les protéger de la pourriture en cas d’averse.

Écartement entre les plants

Un fraisier a besoin d’un certain espace pour pouvoir se développer et absorber la lumière et les nutriments nécessaires à sa grande production. Plus les plants seront entassés et plus les pousses entreront en concurrence ce qui réduira la productivité de chacune. Il est conseillé d’espacer chaque plant de 40cm et chaque rang de 80 cm environ.

Bien mouiller les mottes

Avant de planter vos plants, il est important de tremper les mottes dans de l’eau ou du thé de compost pour une durée approximative d’une demi-heure. Cette technique permet aux pousses d’absorber une grande quantité d’eau. Cela les aidera à supporter l’étape de plantation et leur fournira une quantité d’eau suffisante pour la semaine.

5. Planter à la bonne période ses fraises

quand planter les fraises

Pour booster les fraisiers, faut-il encore planter au bon moment. La période de plantation dépend du type de fraisier que vous choisissez. Il est donc important de bien se renseigner sur les caractéristiques à l’achat de vos fraisiers. Ensuite, il sera important de s’occuper de vos plants toute l’année pour booster les fraisiers et assurer une production optimale. Pour cela, voici un petit guide des activités à réaliser selon les mois de l’année. Il est important de préciser que les dates peuvent varier selon la variété de fraise cultivée.

Janvier. Occupez vous de désherber les planches de culture et d’ôter tout les éléments nuisibles comme les champignons, le bois pourri ou encore les feuilles. Si les températures chutent en dessous de -4°C, recouvrez vos plants d’un voile de protection.

Avril-Mai. Éliminez les stolons et les premières fleurs des fraisiers. Cela doit être reproduit pendant les deux premières semaines.

Juin-Juillet. Vous pouvez commencer à paillez vos plants et à arroser et amender régulièrement les pousses. Il est important également de contrôler les plants régulièrement pour prévenir d’éventuelles maladies. Ensuite, protégez vos plants contre les oiseaux.  Dans cette période, vous pourrez normalement commencer à déguster les premières fraises.

Août. Il sera important de continuer l’arrosage quotidien et de continuer la récolte pour certains de vos fraisiers.

Septembre-Octobre. Éliminez les plants ou parties de plants morts ou desséchés. Il sera également temps d’ôter le filet de protection et de donner de l’engrais liquide pour donner des forces aux fraisiers avant l’hiver.

6. Bien cultiver les fraisiers

Cultiver les fraisiers

Arroser et amender les fraisiers

Il est préférable d’arroser vos plants un peu chaque jour. Ne surtout pas viser le fruit qui pourrait pourrir, mais plutôt le collet. Également, il est possible d’utiliser un engrais liquide qui, en plus de fournir l’eau nécessaire à la survie de vos plantes, pourra enrichir vos terres de potassium favorisant fortement la production de fruits. En revanche, il est préférable d’éviter les engrais contenant une forte quantité d’azote. Celui-ci favorise le développement des feuilles au détriment de celui des fruits.

Protéger les plants contre les oiseaux

Les oiseaux raffolent des fraises. Ainsi si vous voulez augmenter votre production de fruit, il est important de protéger vos fraisiers. Pour cela la meilleure méthode est de couvrir vos plants d’un filet de protection dès que les fruits commencent à rougir. Si vous ne disposez pas d’un tel équipement, il est également possible de disposer des objets brillant comme des CDs ou bruyant comme des sacs en plastiques. Ces dispositifs effrayeront les oiseaux mais ne seront pas aussi efficace qu’un filet.

En conclusion, la culture des plants doit se faire avec une certaine rigueur pour permettre  de booster les fraisiers et ainsi améliorer significativement le rendement en fraises. Plus vos fraisiers seront chouchoutés et plus vos fraises seront nombreuses et savoureuses !

Partager

Commenter