Comment planter la butternut ?

0

La butternut est une des courges les plus populaires. Délicieuse, il est relativement facile de planter la butternut. Faut-il encore savoir comment… Voici tout les conseils nécessaires pour obtenir de savoureux légumes !

Les caractéristiques de la courge butternut

La butternut, également appelée courge doubeurre est une  courge musquée de la famille des cucurbitacées. A terme, ce légume pèse environ 2 kg avec une forme de calebasse. Sa chair d’un magnifique orange, est ferme et sa  saveur très fine avec une touche de noisette. Ce légume annuel est souvent récolté en octobre mais jamais après. En effet, l’hiver la courge supporte mal le froid et le gel.

Planter la butternut

Quand planter la butternut ?

Les semis de butternut peuvent se faire entre février et avril sous serre ou en godet, avec un replantage seulement après tout risque de gelée. Pour une plantation directement en place, privilégiez le mois de mai.

Où planter la butternut?

La butternut nécessite de la chaleur pour et du soleil pour se développer. Il vous est conseillé de préférer une zone chaude, comme un serre par exemple ou de les planter sur une zone fortement exposé à la lumière du soleil.

Conditions pour la plantation de la butternut

Sermer la courge butternut

Pour planter et cultiver la butternut, il est impératif de respecter certaines consignes préalables qui permettront, en les respectant, d’accroitre significativement votre rendement ainsi que la qualité de vos légumes.

Température idéale pour la butternut

La butternut est très sensible au froid et a besoin d’un environnement chaud pour germer ainsi que pour se développer.  La culture en serre serait parfaite pour assurer une chaleur correcte tout au long de la culture. Si ce n’est pas le cas pour vous, il vous faudra couvrir vos semis en cas de température chutant en dessous de 18°C. Pour cela, couvrez vos semis avec un voile de forçage ou même avec du plastique. Enfin, il est nécessaire que vos plants soit bien exposés au soleil, alors choisissez bien le lieu de votre culture.

Condition du sol idéale pour planter la courge doubeurre

Cette plante a de grands besoins en nutriments et en eau. Pour ce faire, la butternut nécessite un sol enrichie et bien drainé. Pour cela, préférez installer vos plants sur un sol ayant vu passé l’année précédente une culture de légumineuse (haricot, pois, lupin…). En effet ces légumes permettront d’enrichir le sol de certains nutriments comme l’azote dont la butternut a besoin. En plus de cela, il est nécessaire de préparer votre sol avec beaucoup de compost décomposé et de bien bêcher. Vous pouvez également ajouter du fumier.

Si cependant votre terre est lourde et argileuse, il est important de ne surtout pas semer vos graines dedans. Ainsi, préférez former des buttes de terre enrichie en nutriments. Vous déposerez par la suite les graines au sommet.

Installation des plants de butternut

Les courges butternuts ont tendance à s’étaler énormément. En effet, elles sont connues pour être très coureuse. Il est donc important de leur laisser de la place pour éviter qu’elles ne se fassent concurrence entre-elles. Pour se faire, placez 2 à 3 graines à 5 cm de profondeur environ tous les 1 mètre ou plus.

Arrosage de la courge butternut

Avant tout pensez à bien ameublir la couche superficielle du sol qui se trouve autour de vos plants (binage).Il est également important d’arroser régulièrement vos pieds de courge sans pour autant mouiller leurs feuilles. Vous diminuerez ainsi les risques de maladies comme l’oïdium. Il est important d’abreuver vos plants le matin, 2 à 3 fois par semaines avec de l’eau pas trop fraîche. Vous pourrez savoir si vos plantes sont déshydratées en regardant leurs feuilles. En effet si elles penchent vers le sol en milieu ou fin de journée cela est le signe qu’elles ont soif.

Conseils d’entretien et de culture de la Butternut

 

Quand planter butternut

En plus de ces précieux conseils indispensables pour une bonne culture de la courge doubeurre, il existe quelques astuces permettant d’améliorer la qualité de vos cultures :

  • Paillez toute la surface entre vos pieds de Butternut. Tout comme conseillé pour la culture des cornichons, la paille permettra de conserver l’humidité au sein de la terre. En plus de cela, pailler vous permettra de faire quelques économies d’eau. En effet, vous n’aurez plus qu’à arroser vos plants 1 à 2 fois par semaine. Enfin, le paillage évitera que vos courges ne pourrissent au contact de la terre.
  • Pincez les tiges, cela favorisera la formation des butternuts. Évitez également de laisser plus de 4 ou 5 fruits par pied, vous risquerez sinon d’avoir des produits moins gros et en moins bonne forme.
  • Éclaircissez votre culture lorsque les semis ont formé deux feuilles. Vous gardez ainsi seulement les pieds les plus vigoureux. L’espace gagné sera un grand plus pour vos plants qui ne pourront que mieux se développer.

Récolte et conservation de la Butternut

La maturité d’une butternut se voit lorsque les fruits sont beiges, leur pédoncule bien sec et que leurs feuilles ont jaunis. C’est généralement en début d’octobre que les butternuts deviennent mures.  A ce moment là, il faudra couper leur pédoncule au niveau de la tige. Il vous faudra faire très attention à ne pas prendre le fruit par le pédoncule, cela pourrait créer des microfissures qui pourront pourrir par la suite.

Pour stocker les butternuts, choisissez un lieu sec avec une température d’environ 15°C. Surtout ne les stockez pas dans un lieu trop froid ni trop humide, cela réduira leur temps de conservation. De plus, si une partie de la butternut devient molle, retirez là de votre stock et dégustez là sans attendre. Enfin, vous pourrez conserver cette courge tout l’hiver si vous respectez les conseils de température et d’humidité.

Comment conserver les graines de butternut?

Tout comme pour conserver les graines de fleurs, les semences de butternut doivent être séchées puis conserver à l’abri de l’humidité à une chaleur de 4°C. Il est recommandé de stocker les graines dans un sachet en papier ou dans un bocal hermétique.

Peut-on planter la butternut en pot ?

La butternut n’est pas adaptée à la culture en pot car elle nécessite un grand espace pour se développer convenablement. Il est néanmoins possible de les planter dans de grandes jardinières. Vous n’aurez qu’à suivre les instructions préalablement données pour la culture en terre.

Que planter avant et après la butternut ?

Les légumineuses sont un type de légumes favorisant l’enrichissement en azote de la terre. Il peut donc être très intéressant de cultiver ce type de plante, la saison avant la butternut. Il vous faudra attendre entre 3 et 4 ans avant de replanter ces courges au même endroit dans votre potager pour que la terre soit de nouveau apte à les accueillir. Entre temps vous pourrez privilégiez la culture de légumes feuilles.  Ce processus visant à varier les cultures faites aux mêmes endroits chaque année, s’appelle la rotation des cultures et est très efficace pour régénérer votre sol et améliorer votre rendement.

Maladies et nuisibles de la Butternut

Certaines maladies ou nuisibles peuvent apparaitre lors de votre culture, voici les solutions à appliquer pour les risques les plus communs.

  • L’Oïdium : La maladie par excellence de la butternut.

Si vous observez des taches blanches sur vos feuilles, cela est surement l’oïdium. Les feuilles continueront par la suite de brunir et de s’assécher. Pour prévenir la maladie il vous faudra arroser vos plants par le sol et ne jamais mouiller les feuilles. Si vous observez ces symptômes deux options s’offrent à vous :

La récole est proche : Coupez alors toutes les feuilles qui en sont atteintes.

Dans un autre cas : Pulvérisez une solution à base de souffre, lait ou bicarbonate de soude. Cela devrait être efficace si les températures fluctuent entre 15 et 28 °C.

  • La pourriture grise : Les butternut moisissent avant maturation.

Généralement en automne vos butternut pourraient subir une moisissure grise. Une partie de votre courge commencera à s’amollir et le phénomène s’étendra à tout le fruit lui donnant un aspect gris et mou. Dans certain cas la maladie s’étend jusqu’aux tiges. Cela est dû à l’humidité. Pour prévenir le risque, n’hésitez pas à bien pailler autour de vos plants. Dans le cas contraire, supprimez tout les fruits sujets au phénomène et isolez les courges restantes du sol humide avec de la paille ou posez les sur une pierre plate.

  • Les pucerons, les nuisibles des courges par excellence.

Pour savoir si vos plants sont infectés par les pucerons il vous faudra regarder les jeunes pousses ou les feuilles des plantes. Si celles-ci sont déformées ou crispées, cela est le signe d’une invasion de pucerons verts ou noirs. Ce phénomène a lieu en général au printemps ou au début de l’été. Ces nuisibles se nourrissent de la sève des plantes ce qui a tendance à les affaiblir. Pour répondre à ça, enlevez-les au jet d’eau puis appliquez du savon noir ou du purin de fougère.

En conclusion, la butternut est, en plus d’être très populaire, délicieuse et se conserve longtemps. Avec ces précieux conseils, vous pourrez désormais planter la butternut et vous régalez pendant tout l’hiver et même après !

Partager

Commenter