La culture sous serre : Avantages et inconvénients

0

La culture sous serre est un excellent moyen de produire de nombreux végétaux en grande quantité et en enlevant certains aspects contraignant de la culture en plein air. Retour aux sources, économies et meilleure production, la serre parait idéale en pour de nombreuses raisons. Faisons ensemble le point sur la culture sous serre, ses avantages et ses inconvénients.

Les avantages de la culture sous serre

La culture sous serre a des avantages et des inconvénients. Néanmoins les avantages sont multiples et non négligeable.

Un temps de culture prolongé

La Culture sous serre

La culture sous serre permet aux plantes de beaucoup moins ressentir les changements climatiques et les intempéries. Vous pourrez donc cultiver vos plants en dehors des périodes classiques et, pour certains types de pantes vous pourrez même continuer à les cultiver l’hiver.  Entre autre vous éviterez de nombreuses intempéries telles que :

  • Les grandes averses pouvant mettre à mal vos cultures et dans certains cas comme la culture des courges butternuts vous éviterez que celles-ci développent des maladies comme l’oïdium.
  • Les fortes bourrasques de vents pouvant être problématique pour certaines plantes comme les tomates. En effet le vent est un des facteurs faisant que les tomates ne rougissent pas.
  • Les risques de gelées tardives peuvent détruire certaines cultures comme la plantation de cornichon. En effet, vous pourrez contrôler la température de votre serre et ainsi anticiper de possibles gelées matinales, qui pourraient arriver au printemps par exemple. Il vous sera ainsi possible de réaliser des semis en avance sur les dates conseillées sans fragiliser vos cultures.
  • Les grosses chaleurs peuvent également déstabiliser certaines plantations. Or si vous aérez bien votre serre et contrôlez la chaleur vous pourrez offrir à vos plants une température idéale.

De la même manière, les cultures estivales pourront être prolongés ainsi vous pourrez continuer de profiter de certains fruits plus longtemps. Vous pourrez par exemple booster vos fraisiers  et continuer de récolter leurs fruits jusqu’à l’automne.

Une meilleure productivité

La culture en serre améliore considérablement vos rendements. En effet, les conditions climatiques au sein d’une serre sont beaucoup plus stables ce qui favorise la croissance des plante. De plus, le fait de pouvoir commencer plus tôt les semis vous permet de récolter vos fruits et légumes plus tôt et ainsi changer de culture plus rapidement. La rotation des cultures est donc favorisée.

Une protection contre les maladies

Du fait de l’isolation contre les intempéries, la culture en serre permet de protéger vos plants de maladies ravageuses. En effet, les fortes averses ont raisons de nombreuses cultures. Il est également important de bien vérifier l’aération de votre serre car ce type d’espace reste confiné et en cas de serre trop petite, le risque de forte humidité est grand, ce qui pourrait mener également à l’apparition de maladies.

Les plantes abritée contre le gèle

Il existe de nombreux végétaux dit gélives qui ne supporte pas les températures trop basses et le froid. Certains d’entre eux comme les agrumes ou les plantes en pot doivent être hivernés pour ne pas risquer de mourir de froid. La serre permet de libérer votre véranda ou votre intérieur de tous ces pots et jardinières. Vous pourrez ainsi les laisser passer l’hiver à l’abri avant qu’ils ne puissent retrouver le grand air du printemps.

Pouvoir jardiner par tout les temps

Le jardinage implique souvent de devoir braver les intempéries pour travailler vos terres. La culture sous serre permet d’être à l’abri en cas de mauvais climat et vous permettra ainsi de travailler en tout confort.

Les inconvénients de la culture sous serre

Inconvénients de planter sous serre

La culture sous serre parait idéale est pour cause ! Ces avantages sont nombreux et non négligeables. Mais bien-sûre, il existe également des inconvénients ! Si vous souhaitez adopter la culture sous serre il est important de connaitre ses désavantages pour pouvoir s’y adapter.

Un prix souvent élevé

C’est peut-être l’inconvénient majeur, le coût ! En effet, l’achat d’une serre de bonne qualité est souvent couteux. Les serres premier prix sont déconseillées du fait de leur mauvaise qualité apparente. En plus de ce prix conséquent, les charges courantes augmenteront car vous utiliserez une quantité significative d’éclairage, d’eau et de chaleur supplémentaire. La serre reste un investissement et il est important de savoir si vous en avez réellement besoin avant de vous lancer.

Les serres mal entretenues

Il est indispensable de contrôler rigoureusement les plantes de votre serre. En effet en cas de maladies, celles-ci pourraient se propager beaucoup plus rapidement qu’en plain air du fait du caractère confiné de la serre. Il est important de bien contrôler les nuisibles comme insectes ou champignon qui pourraient s’y glisser également.

Une pollinisation parfois difficile

De nombreux types de végétaux nécessitent une pollinisation. Or la pollinisation peut être limitée dans cet environnement quasi hermétique au monde extérieur. Il vous faudra ainsi réaliser des tâches supplémentaires de pollinisation en la réalisant manuellement ou mécaniquement. Vous pourrez également  essayer d’introduire des espèces pollinisatrices au sein de votre serre en la laissant aérer longtemps par exemple.

Maîtriser la température dans la serre

La température de la serre pourra être un grand avantage pour vos cultures. Néanmoins, surtout en période de grosse chaleur, la température intérieure pourrait augmenter drastiquement et mettre à mal vos cultures. L’aération est l’une des clés pour une culture sous serre réussie.

Quel type de serre choisir ?

Semer sous serre

La culture sous serre a des avantages et des inconvénients mais la qualité de la serre dépend fortement de celle que vous choisirez. Il existe de nombreux types de serre selon vos goûts et vos attentes. En premier lieu vous devrez choisir la chaleur de votre serre en choisissant entre les trois types possibles :

  • Froide: Les températures pourront y descendre jusqu’à 4°C.
  • Tempérée : Idéal si vous souhaitez cultiver des plantes non frileuses et de type subtropicales.
  • Chaude : Dans ce type de culture sous serre, vous pourrez planter des espèces tropicales et les températures varieront continuellement entre 18°C et 26°C.

Par la suite, vous devrez choisir le type de structure pour votre serre il existe 4 grands types :

La serre structure

Il existe plusieurs matériaux possibles pour construire votre serre structure :

  • Le bois : Esthétique et isolant, la serre en bois propose une grande qualité. Il est cependant important de l’isoler du sol avec de la brique pour éviter des problèmes de dégradation du bois depuis le sol. Ainsi, avec ce type de serre, vos cultures ne sont pas directement en contact avec la terre mais dans des pots et jardinières. Ce qui peut être un frein immense pour certains. Le prix est souvent très élevé.
  • Le PVC : Bien moins cher que le bois, le PVC offre une excellente isolation et limite la condensation et ainsi l’humidité. Ce type de structure permet de réaliser des économies énergétique en comparaison avec les autres types de serre structure et son entretien est assez facile. Néanmoins, sa longévité est assez faible et n’est pas adaptée aux grandes structures. En effet, ce matériel ne supporte pas de grands poids.
  • L’aluminium : Très résistante aux vents et légère, l’aluminium est le matériel le plus utilisé pour les serres structures. Son entretien est très faible et sa durée de vie considérable. Néanmoins, son isolation laisse à désirer, il faudra donc rajouter certains matériaux pour la rendre plus apte à garder la chaleur
  • L’acier : Souple et résistant, l’acier est un très bon matériau pour créer de grandes serres. Néanmoins, son prix est conséquent et ce type de serre est rarement destiné à usage pour les particuliers.

Inconvénients de planter sous serre

La serre en verre

Les serres en verre sont faites sur une base d’aluminium et revêtit de verre pour les rendre plus isolante. Solide et légère, c’est le type de serre par excellence. Ces serres ne nécessitent quasiment pas d’entretien et permettent de transmettre une grande quantité de lumière naturelle. Certaines serres de cette catégorie sont recouvertes de polycarbonate alvéolaire à la place du verre. Ce matériau permet d’améliorer significativement la résistance de la serre et la rendre encore plus légère.

La serre tunnel

La serre tunnel est souvent le type de serre le plus abordable et est destiné à la culture en pleine terre essentiellement. Elles sont cependant beaucoup moins résistantes que les autres types de serres. Construit avec une base d’arceaux métalliques, un film plastique est ensuite dressé au dessus protégeant ainsi les cultures des intempéries mais également de la lumière du soleil ce qui peut être un inconvénient pour certaines cultures.

La serre de balcon

La serre balcon, ou mini serre, permet aux habitants d’appartements ou de maisons sans jardins de disposer des avantages d’une serre. Compacte, ce type de serre est destiné aux usages récréatif et permet de faire pousser en petite quantité de plusieurs végétaux comme les tomates ou encore les fraises.

En conclusion, la culture sous serre a des avantages et inconvénients. Ses avantages sont non négligeables pour la culture et pourrait vous permettre de faire de nombreuses économies. Il est cependant important de faire attention à certains aspects qui pourraient s’avérer très contraignants. Ainsi, il ne vous reste plus qu’à choisir votre serre idéale selon vos goûts, vos moyens et vos attentes !

Partager

Commenter