Comment repiquer des carottes ?

0

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, il n’est pas si facile de planter des carottes. Et ce pour diverses raisons à commencer par le repiquage. Nous verrons ainsi avec vous comment semer et repiquer des carottes pour obtenir des légumes de bonne qualité.

Le repiquage une première définition

repiquer des carottes

Le repiquage est une technique visant à transplanter une pousse qui a été préalablement semée. Il est nécessaire de repiquer après avoir réalisé un semis. En effet, les plantules sont souvent serrées les une sur les autres lors d’un semi et leur potentiel de croissance est donc limité. En plus de cela, le mélange de terre et d’engrais utilisé dans un semi n’est pas le même que pour la culture et est beaucoup plus léger et moins fertile. Il est donc important de ne pas laisser trop de temps les jeunes pousses dans cette préparation et de les repiquer directement dans la terre ou dans des récipients individuels.

Caractéristiques des carottes

caractéristiques des carottes

La carotte est un légume racine faisant, à maturité entre 10 et 30 cm. Sa taille et sa culture varient entre les différentes variétés. Ce légume nécessite une grande quantité  de matière organique pour se développer ainsi qu’un certain espace. La carotte possède donc une racine principale dite pivotante mais également de nombreuses radicules. Celles-ci sont des racines plus petites et plus fines que la principale qui se développent tout autour et en longueur pour assurer, à la racine principale tous les nutriments dont elle nécessite pour son développement.

Le semis de carottes

Avant de repiquer les carottes, il est nécessaire de réaliser un semi. Celui-ci doit s’effectuer entre février et mar,s s’il est fait sous serre et mai-juin, s’il est réalisé en plein air. Le semi en intérieur possède de nombreux avantages notamment, il permet d’avancer la période de culture et donc de récolte. Après le semi effectué, il vous faudra attendre environ 2 semaines avant que les carottes ne soit levées et que vous puissiez procéder au repiquage.  Vous devrez procéder à ce dernier quand la pousse détient entre 2 et 5 feuilles. En effet, si les feuilles sont trop nombreuses cela signifie que la racine aura déjà prix en volume. Or une carotte trop volumineuse ne pourra pas subir le traumatisme du repiquage.

Repiquer les carottes

Semer des carottes

Pour repiquer les carottes correctement, il est important de suivre les instructions ci-dessous :

  1. Arrosez abondamment vos semi et attendez 1 heure environ.
  2. Soulevez délicatement le mélange en utilisant un ustensile comme une fourchette ou une cuillère. En commençant par soulever les bords, vous aurez moins de chance d’abimer les racines.
  3. Prenez garde de ne pas abimer la racine principale et évitez de la touchée. Il n’est pas nécessaire de la nettoyer. Vous risquerez d’abimer des racines secondaires.
  4. Préparez le terrain d’accueil de la jeune pousse qui sera soit :
  • Dans un godet individuel: Remplissez-le au préalable de compost et de fumier. Après l’avoir bien tassé, faites un trou en plein centre, assez large pour installer la racine. Si vous n’avez pas le matériel adéquat, un bâton ou un crayon fera l’affaire.
  • Dans une terre souple très travaillée et ne collant pas. Il sera indispensable de réaliser un bêchage à une profondeur d’environ 25cm, et de s’assurer que la terre soit bien meuble. Creusez ainsi un trou capable d’accueillir la carotte.
  1. Installez la plantule dans le trou prévu à cet effet en prenant garde qu’elle reste bien droite. Pour cela munissez vous d’un plantoir et enfoncez la jusqu’au collet. Il est impératif que les racines restent intactes et ne soit pas repliées.
  2. Tassez la terre autour de la jeune pousse et arrosez abondamment votre plantule.

Cette étape de repiquage doit se faire assez tôt dans la saison et jusqu’à aout maximum. Si ce n’est pas le cas votre carotte risque de dépérir l’hiver venue sans avoir fini sa croissance (si vous ne possédez pas de serre).

Quand récolter les carottes ?

La récolte des carottes se fait  sur la saison. En effet, elles ne se développent pas toutes à la même vitesse et dépendent également des variétés. La période de récolte s’étale entre avril et novembre pour les plus tardives.

Comment récolter les carottes ?

recolter des légumes

Pour simplifier la récolte des carottes, arrosez généreusement le sol pour le rendre moins dure et ainsi simplifier l’extraction des légumes. Les carottes primeurs sont la variété la plus simple à extraire et ne nécessite que de l’huile de coude. Pour les autres variétés, il vous sera nécessaire de vous munir d’une fourche bêche. Vous devrez par la suite réaliser un mouvement de levier afin d’extraire les carottes, Prenez garde à ne pas abimer les racines en les arrachant.

Comment stocker et conserver les carottes ?

La conservation des carottes dépend largement de la variété récoltée. Ainsi les carottes primeurs devront être consommées dans les plus brefs délais. Vous pourraient cependant les stocker au congélateur si vous le souhaitez. Vous aurez ainsi une année environ pour les savourez.

Les autres variétés de carottes quand à elles peuvent se conserver plus longtemps. Pour ce faire il vous faudra couper les fanes et nettoyer les carottes avec un filet d’eau afin d’ôter la terre présente tout autour. Par la suite vous devrez les sécher avec un essuie-tout ou un torchon. Vous pourrez par la suite les conserver dans du sable sec, à la cave ou dans un silo. Il vous faudra cependant faire attention que ces denrée n’attire pas les rongeurs friands de ces légumes. Pour ce faire n’hésitez pas à protéger les contenants avec un grillage ou à conserver les carottes en conserve.

Vous aurez environs 10 jours pour déguster vos carottes stockées comme tels et plusieurs mois si vous les stockées en conserves. Il sera également possible de les congeler. Pour ce faire, coupez les en julienne ou en rondelles, faites les blanchir à la poile puis attendez que celles-ci refroidissent avant de les conserver au congélateur. De cette manière vous pourrez attendre 1 année avant de les consommer.

Trucs et astuces pour réussir sa culture de carotte

Truc et astuces légumes racine

Pour réussir votre culture de carotte, il existe de nombreuses petites astuces que nous partageons avec vous.

  • N’enrichissez pas la terre avec du fumier ou de l’azote. En effet, la carotte ne nécessite pas un surplus d’engrais. Il est préférable d’enrichir la terre en appliquant une rotation des cultures. De cette manière, les cultures d’autres légumes réalisés les années précédentes enrichiront la terre de matières organiques.  Il est important d’attendre 3 à 4 ans avant de cultiver à nouveau le même type de légume sur la même parcelle. En effet, la terre met du temps à se renouveler et la culture trop fréquente du même type de légume ayant les mêmes besoins en terre ne fera que réduire les nutriments présents dans la parcelle.
  • Paillez autour de vos plants. Cela permettra, dans un premier temps d’éviter aux mouches de pondre au sein du collet de vos carottes. Par ailleurs, cette méthode permettra d’éviter à vos carottes de verdir sur leur extrémité.
  • Ne repiquez pas à côté des carottes des légumes de la même famille à savoir les légumes-racines. En effet, ceux-ci ont tendance à attirer les même nuisible que les carottes à avoir les mouches.
  • Associez aux carottes des légumes dits alliacées comme l’oignon ou l’ail par exemple. Ceux-ci feront fuir les mouches.
  • Pour votre semis, disposez une couche de sable d’une profondeur d’environ 1 centimètre. Celui-ci évitera que la terre ne se croute et protégera ainsi vos graines de plusieurs problèmes physiologiques comme qu’elles ne se percent.
  • Pour réduire la tâche de l’éclaircissage, visant à choisir les plants à repiquer, mélangez les grains de carottes avec de la semoule. Il est important que la semoule soit plus concentrée que les graines. Cela vous permettra d’obtenir un semi qui sera moins dense et donc beaucoup moins de travail avant de repiquer des carottes.

Pour conclure, repiquer des carottes est un travail qui demande beaucoup de rigueur car les racines de ce légume sont encore très délicates et faibles et la moindre égratignure sera irrémédiable. A ce titre, il est important de préparer consciencieusement le semi et la terre qui le contient. Plus elle sera légère et souple, plus le repiquage se fera aisément. Nous espérons que cet article vous aura été utile et nous vous souhaitons bonne chance pour vos cultures de carottes !

Partager

Commenter