Quoi planter dans une serre l’hiver ?

0

Une serre l’hiver, c’est l’occasion de planter des légumes supplémentaires et faire profiter vos proches de produits maison et de bonnes qualités. Néanmoins, tous les types de plantes ne peuvent pas être cultivés l’hiver en raison des températures. Ainsi le type de serre que vous détenez joue beaucoup sur la sélection de végétaux que vous pourrez cultivez. Nous vous expliquons tous ça en détail.

 

Les végétaux à cultiver sous serre en hiver

Les végétaux qui peuvent être cultivé l’hiver dépendent beaucoup du type de serre que vous détenaient et toutes n’ont pas les même avantages et inconvénients. Il existe 3 grands types de serres qui sont :

  • Froide: Les températures ne sont pas fortement  régulées et descendent au rythme du climat (jusqu’à 4°C environ).
  • Tempérée: Ce type de serre permet de cultiver des plantes non frileuses de types subtropicale.
  • Chaude: Les températures varient toute l’année entre 18°C et 26°C ce qui est parfait pour les plantes frileuses et tropicales.

Si votre serre est suffisamment isolée,  vous pourrez cultiver la tomate, le concombre ou le cornichon. D’autres types de plantes s’adaptent  énormément à la culture sous serre l’hiver comme la carotte, le piment, le poivron, la salade, le radis  ou même le melon si votre serre est suffisamment chauffée.

Néanmoins les serres froide et tempérée ne permettront pas une grande culture l’hiver et serviront essentiellement à préparer les semis.  Il est néanmoins possible de semer des salades, des épinards, des pois mais également des fèves qui ne sont pas sensibles aux températures basses.

Quoi planter dans une serre l'hiver

Les avantages de cultiver sous serre en hiver

Cultiver sous serre l’hiver présente plusieurs avantages :

  • Diminution significative des risques de maladies et d’indésirables. Le risque de maladie et d’insectes nuisibles pour vos plantations sont grandement réduits l’hiver. En effet, le froid extérieur limite la visite d’indésirables.
  • Température élevé pour les serres bien isolées. Les serres l’hiver qui sont bien isolées et sont totalement hermétique. Ceci permet de faire monter la température avec de faible rayon de soleil ce qui est idéal pour la plantation de vos plants.
  • Levage rapide de vos semis. L’hiver est également le moment idéal pour commencer à préparer vos semis pour le début du printemps. Vous aurez l’occasion de les préparer et commencer à les planter plus tôt que prévu.

Les inconvénients de cultiver sous serre l’hiver

  • Un budget certain. Les serres sont un grand investissement et une serre chaude représentera un réel budget en termes d’achat, mais aussi de charges de chauffage et d’électricité.
  • L’achat en supermarché vous reviendra sans doute moins cher. Vos légumes vous couteront beaucoup d’argent à cause de coût énergétique de votre serre. Néanmoins, ceux-ci seront plus naturel avec moins de pesticide et plus gouteux et nourrissant.

Travaux à faire sous serre en hiver

Serre l'hiver

En plus des cultures, la serre l’hiver vous permet de réaliser de nombreuses activités de jardinage. Voici un petit guide au fil des mois si vous avez une serre froide à tempérée.

Octobre

Nettoyer la serre : La majorité des cultures saisonnières et annuelles se terminent et l’hiver sera le moment idéal pour nettoyer votre serre. N’oubliez jamais une serre bien entretenu est une serre avec moins de risques de maladies et une meilleure productivité.

Récoltez vos derniers légumes tels que les butternuts, aubergines, poivrons etc.

Commencez à réaliser vos semis d’épinard, de salade, de pois, de fèves, de choux, de betteraves, de navets, de blettes ou encore de roquette. Ce sont les légumes parfait pour la serre l’hiver.

Novembre et décembre

  • Procédez au repiquage de vos légumes d’hiver.
  • Fertilisez la terre des parcelles non utilisés. Pour cela utilisez du compost ou du fumier en quantité.
  • Voilez les plantations s’il y a des gelées.

Janvier et Février

  • Vous pouvez procéder aux premières récoltes de vos légumes d’hiver.
  • Commencez à préparer vos semis pour la saison du printemps en préparant des tomates, concombre, carottes ou encore pommes de terres.

Mars

  • Vous pouvez commencer à préparer vos semis de basilic ou encore de courge butternut.
  • Dès que le soleil et la chaleur apparaissent, n’hésitez pas à ouvrir et aérer votre serre. Cela permettre d’améliorer les conditions de vos plantation en réduisant les risques d’humidité et en réchauffant votre serre.

Avril

  • Vous pourrez procéder au repiquage de vos semis préparé pendant les mois de janvier et février.
  • Vous pourrez récolter les fèves ou encore les pois.

Conseils pour réussir la culture sous serre l’hiver

Cultiver en serre l'hiver

Pour cultiver correctement l’hiver, il existe de nombreuses astuces vous permettant d’obtenir de beaux végétaux avec un rendement satisfaisant. Voici ainsi quelques précieux conseils pour vous aider à maintenir vos cultures sous serre l’hiver.

Permettre la pollinisation  dans votre serre l’hiver

Dès les premiers signes de beaux temps, fin février à début mars, commencez à préparer la pollinisation de vos plantes. Il existe plusieurs manières de le faire :

  • Manuellement : Brossez vos fleurs pour assurer la fécondation de celles-ci. Pour cela il vous faudra mettre en contact le pollen récolté avec la plante. Les fleurs non fécondées seront par la suite enlevées.
  • Attirez des pollinisateurs : Pour attirer les insectes pouvant polliniser vos plantes, il vous faudra faire preuve d’inventivité. Vous pourrez par exemple planter des fleurs proches de votre serre ou encore attirer les insectes en déposant du pollen sur les feuilles de vos cultures. N’oubliez pas d’aérer votre serre les jours de beau temps, cela améliorera les chances de pollinisation des plantes par des insectes.  Il est également recommandé d’éviter l’usage des pesticides chimiques qui pourraient réduire vos chances d’attirer ces insectes.

Entretenez vos plants et votre serre l’hiver

 

Plantation en serre

Pour entretenir votre serre, vous devrez :

  • Taillez régulièrement vos plants. Cela permettra entre autre de contrôler leur expansion mais aussi d’éviter que les plantes ne grandissent trop. Plus une plante sera volumineuse et plus elle concentrera son énergie sur sa croissance. Vous aurez ainsi moins de chance d’obtenir de beaux, grands et nombreux fruits.
  • Nettoyez bien vos plants. Il vous faudra vérifier régulièrement l’état de vos plantes et éliminer dès la première occasion les feuilles jaunies ou malade. En effet, ce n’est pas parce que c’est l’hiver que vous ne risquez pas certaines maladies. Les risques sont réduits certes, mais encore existants.
  • Espacez vos plants entre eux et ne cultiver sur une même parcelle que des plantes ayant les mêmes besoins énergétiques. En effet, plus vos végétaux auront de la place pour pousser et plus leurs fruits et légumes seront beaux, et emplis de saveurs. De plus, cela évitera la propagation rapide de possibles maladies.
  • Pratiquez la rotation des cultures. Aussi appelée assolement, cette pratique vise à éviter d’épuiser les ressources de votre sol. Pour ce faire, si vous plantez en pleine terre, il vous faudra alterner chaque année entre différents type de plantes. En effet tous les végétaux n’ont pas les même besoin nutritionnels. Ainsi en changeant chaque année et en ne replantant un type de plante que 3 à 4 année après, vous réduirez les chances que votre sol s’épuise. Cela préviendra également le risque de maladie et aussi améliorera le rendement et la qualité de vos produits. En hiver, votre serre fonctionnera au ralenti, vous pourrez donc planter vos légumes d’hiver à des endroits différents chaque année. Généralement il convient de planter un type de légume fruit comme les tomates puis un type de légume-feuille comme la laitue. Vous pourrez par la suite planter un légume-racine comme la pomme de terre et enfin un légumineuse comme les pois.

 Faire attention à l’aération et à l’arrosage

Comme dit précédemment, il est extrêmement important d’aérer votre serre l’hiver. Cela réduira considérablement les risques de maladies causés par l’humidité. Attendez cependant un jour de beau temps pour le faire. En effet, la pluie ou une journée très froide pourrait altérer vos cultures. Enfin, beaucoup ont tendance à arroser beaucoup plus l’hiver. Ceci est une erreur, arrosez normalement. Le surplus d’eau pourrait causer du gel ou augmenter les risques d’humidité.  Enfin continuez à utiliser les engrais de la même manière l’hiver que le printemps.

Choisissez bien vos plantes dans votre serre l’hiver

Les espèces tropicale auront besoin d’une serre chaude et cela, pourrait augmenter considérablement vos charges énergétique ainsi il reste préférable de choisir des plantes subtropicales ayant besoin de moins de soleil et de chaleur pour se développer.

Chauffez malin votre serre en hiver

Les dépenses énergétiques et surtout de chauffage pourraient augmenter considérablement l’hiver avec une serre. Nous vous recommandons d’utiliser un chauffage poile à pétrole pour chauffer votre serre tout en diminuant vos consommations. Si vous disposez d’une serre rattachée à votre maison vous pourrez en profiter pour augmenter les températures de votre serre avec le chauffage de votre maison. Enfin, profitez au maximum des rayons de lumière pour améliorer la température intérieure. Cependant pour cela il vous faudra une serre très bien isolée.

 

Pour conclure, une serre l’hiver peut avoir de nombreux avantages comme de continuer de profiter de certains produits comme les légumes d’hiver et de préparer en avance vos semis pour le printemps. Vous pourrez ainsi commencer à profiter de fruits comme les tomates ou les fraises avant les autres. Néanmoins le coût énergétique d’une serre l’hiver est tout autre qu’au printemps. Il vous faudra donc faire attention aux avantages tout comme aux inconvénients avant d’opter pour cette option.

Partager

Commenter